Apprenants en situation de handicap

         Le CFA des Métiers de l’Indre mène une politique favorisant l’accueil des apprentis en situation de handicap. Cette démarche est conforme à l’esprit de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

La politique mise en place vise l’accès à l’apprentissage, la sécurisation des parcours et l’élévation du niveau de formation. Elle s’appuie notamment sur des moyens humains dédiés dans le CFA : un référent handicap, une médiatrice, un professeur référent…

Cette politique intègre la mise en œuvre d’une individualisation des parcours de formation complétée, le cas échéant, par la mobilisation d’aides et de prestations spécifiques de l’Agefiph, d’un suivi renforcé en entreprise par CAP EMPLOI, en compensation du handicap.

La démarche d’accueil des apprentis en situation de handicap est une mission partagée par l’ensemble du personnel de notre CFA. Le référent handicap en est le pivot. Il est l’un des interlocuteurs privilégiés au sein de l’établissement pour les apprenants. Le référent permet de faire le lien entre l’apprenant les formateurs, l’employeur, les partenaires, d’anticiper les besoins et les approches de chacun, d’établir une feuille de route.

 

Lorsque nous rencontrons le candidat apprenti en amont de son entrée en apprentissage, ou si il est stipulé travailleur RH sur le dossier d’inscription l’apprenant est reçu en entretien par le référent handicap afin de recueillir des informations sur les aménagements dont il ou elle aurait bénéficié au collège (PAI, PAP…) et sur ses attentes et/ou celles du responsable légal.

Un protocole d’aménagements pédagogiques est alors rédigé et diffusé auprès de l’équipe éducative.

Le repérage des apprenants en situation de handicap peut aussi s’effectuer suite aux tests de positionnements, par l’équipe pédagogique, différents partenaires (CAP EMPLOI, Missions Locales…).